Les organisations de la société civile, membres de la plateforme « Gabon ma terre, mon droit » (GMTMD), viennent de saisir Ali Bongo sur l’exploration pétrolière dans le parc national de Moukalaba-Doudou. Estimant que cette prospection ne cadre pas avec les prétentions environnementales du président gabonais, les organisations de la société civile ont demandé le «retrait pur et simple du décret portant autorisation d’exploration pétrolière dans le parc national de Moukalaba-Doudou».

Des touristes dans le parc de Moukalaba-Doudou. © carnetsdevoyages.jeanlou.fr/

 

Accordée à industriel, lors du conseil des ministres du 31 janvier, l’exploration pétrolière dans le parc national de Moukalaba-Doudou inquiète les organisations de la société civile, membres de la plateforme « Gabon ma terre, mon droit » (GMTMD). Dans un courrier daté du 7 février, adressé au président de la République, les organisations de la société civile s’interrogent «sur quelle base scientifique une telle décision a été prise».

Selon l’article 12 de loi 3/2007 du 27 août 2007, relative aux parcs nationaux, l’autorisation de prospection est subordonnée à l’avis de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), motivé par un rapport du Comité scientifique prévu à l’article 38 de la même loi. Or, ledit comité n’a jamais été mis en place. Sur cette base, les organisations de la société civile, membres de GMTMD, demandent à Ali Bongo de donner des instructions afin qu’elles puissent rentrer en possession du rapport.

Les organisations de la société civile rappellent par ailleurs, qu’en cas de découverte pétrolière, il peut être procédé à une exploitation après déclassement de tout ou une partie parc national. Or, l’article 8 de la même loi précise que le déclassement donne lieu à une compensation territoriale préalable, c’est-à-dire au classement d’une zone similaire représentative du même écosystème et du même niveau de biodiversité biologique. «Sur ce point aussi, nous vous serons reconnaissants d’instruire le gouvernement de nous permettre d’accéder aux résultats des prospections biologiques», ont-elles demandé au président gabonais.

Moukalaba-Doudou fait la réunion de deux anciennes aires protégées, Moukalaba et Monts Doudou, qui ont été réunies en un parc national, par décret n° 616 /PR/MEFEPEPN du 30 août 2002. Ce site se trouve dans le sud-ouest du pays, entre les parcs nationaux de Loango et Mayumba. Moukalaba-Doudou comporte des habitats très divers : forêts tropicales humides et savanes arbustives.

«Monsieur le président, la décision autorisant la prospection pétrolière dans le parc national de Moukalaba-Doudou remet en cause la vision du président Omar Bongo de faire du Gabon la Mecque de la nature, tout comme elle ne cadre pas avec votre engagement pour la biodiversité biologique. Elle est même de nature à entacher votre leadership mondialement reconnu», ont estimé les organisations de la société civile.

Comptant sur la «sagesse» et l’«engagement» d’Ali Bongo au service de la nature, les organisations de la société civile membres de GMTMD, ont souhaité le «retrait pur et simple du décret portant autorisation d’exploration pétrolière dans le parc national de Moukalaba-Doudou».

 
 

3 Commentaires

  1. SERGE MAKAYA dit :

    Ce qui intéresse seulement cette famille, c’est le pétrole, l’argent, la richesse… On n’en tirera rien de bon si nous continuons avec les Bongo. Il faut vraiment arrêter avec cette famille de MERDES.

    Et nous avons une occasion en OR avec le décès d’Ali Bongo. Notez aussi que le semblant de vie d’Ali Bongo est alimenté par le Quai d’Orsay.

    Prenez votre COURAGE, vous les membres du gouvernement. Démissionnez pour mettre UN TERME A CETTE DICTATURE BONGOISTE ALIMENTÉE PAR LA FRANCE DEPUIS PLUS DE 50 ANS. Vous verrez comment LE PEUPLE GABONAIS va vous ovationner. Croyez-moi. Faites-le pour nos enfants.

  2. Roger dit :

    LA MAGIE EST BIEN REELLE, ICI VOUS NE SEREZ POINT DEÇU CAR LES MEMES CAUSES MAGIQUES PRODUISENT LES MEMES EFFETS MAGIQUES
    AVEZ VOUS UN PROBLÈME ?
    MES SPECIALITES DANS LES TRAVAUX OCCULTES
    Je suis un maître en Haute Magie,
    je suis spécialisé dans la voyance, dans la confection des

    portefeuilles magiques,

    fétiches multiplicateurs de billets de banque et monnaie

    talismans, amulettes, parfums,bagues.Très compétant dans le retour d’affection,réconciliation mariage durable,retour de l’être aimée

    faire prospérer le commerce
    jeux de hasard PMU loterie
    AVOIR son visa
    Gagner toutes sortes de sorties de procès… etc.

    Je peux aussi vous concevoir un produit propre à votre désire faite moi votre demande spéciale par e-mail. Travaux par correspondance. DISCRÉTION ASSURÉE.

    ME CONSULTER PAR TÉLÉPHONE WHATSAPP:0022961311495
    !!!!!0022998664274
    0022995789248
    tout mes produits sont sans inconvenants majeur sur l’utilisateur n’y sur sa famille
    merci d’essayer les produits de maitre MAKA afin de goûter au plaisir de la spiritualité
    *NB:POUR TOUTES PERSONNES ÉTRANGÈRES LA CONSULTATION EST TOTALEMENT GRATUITE
    SATISFACTION APRES PAIEMENT
    POSEZ NOUS SORTE DE QUESTIONS

  3. Ikobey dit :

    Le Gabon n’a pas d’autre choix que d’exploiter ses richesses naturelles.
    Nous ne savons vivre que de rente. Nous ne créons aucune autres ressources et nous ne sommes pas prêts de changer de paradigme.

Post a Comment